L’IIoT pourrait ajouter 14,2 trillions de dollars à l’économie mondiale

Industrial Internet Of Things

Une enquête d’Accenture révèle que l’Internet industriel des objets (IIoT) représente un potentiel de croissance additionnelle de 14,2 trillions de dollars pour l’économie mondiale.

L’IIOT désigne l’exploitation dans le contexte industriel d’un réseau d’objets physiques intégrant des technologies embarquées et de détection, de communication ou d’interaction.

L’IIoT offre un immense potentiel économique, qui s’avérera toutefois uniquement accessible aux pays qui auront préalablement mis en œuvre les conditions favorables pour capitaliser sur son développement. Accenture a travaillé avec Frontier Economics pour modéliser l’impact potentiel de l’IIoT sur le PIB de 20 économies développées et émergentes, représentant ensemble plus des trois-quarts de la production de richesse mondiale.

Ce modèle prend en compte les projections d’investissement, les structures industrielles nationales et les capacités des différents pays à absorber les technologies IIoT.

L’analyse d’Accenture montre que, sur la base des tendances actuelles en matière de politique économique et d’investissement, l’IIoT pourrait ajouter 10,6 trillions de dollars supplémentaires au PIB cumulé de ces économies au cours des 15 prochaines années. Dans ces conditions, l’IIoT pourrait, en 2030, représenter à lui seul un point de PIB (sur la base des prévisions de tendance).

Le potentiel de croissance pourrait même être encore plus important selon l’étude d’Accenture.

En prenant des mesures supplémentaires pour renforcer leur capacité d’absorption des technologies et pour encourager un accroissement des investissements dans le domaine de l’IIoT, ces pays pourraient, selon nos estimations, générer jusqu’à 3,6 trillions de dollars de valeur additionnelle par rapport aux projections établies sur la base des tendances actuelles, pour un total de 14,2 trillions de dollars. Pour les pays étudiés, cela pourrait rehausser en 2030 de 1,5 % le PIB réel établi sur la base des tendances actuelles.

 

Voir la source de l’article.